La carotte

La carotte


La carotte a de multiples propriétés.
Elle est très nutritive, tonique, reminéralisante, antianémique, cicatrisante gastrique, dépurative, antidiarrhéique, fluidifiante biliaire, rajeunissante tissulaire et cutané, galactogogue.

La carotte est un aliment à ranger parmi les meilleurs ( avec le chou, citron, ail, ortie...).
Elle est très riche en vitamines, sels minéraux.
Ses sucres sont aisément assimilables et en font un aliment conseillé aux diabétiques.

C'est une excellente source de bêtacarotène, une substance complexe antioxydante capable de lutter contre les radicaux libres, des molécules instables dans l'organisme qui sont à l'origine de troubles très divers ( maladies cardio-vasculaires, cancer, dégénérescence rétinienne).

Le bêtacarotène des carottes se transforme en vitamine A dans l'organisme.
La vitamine A protège la vue en formant un pigment pourpre dont l'oeil a besoin pour être en mesure de voir dans l'obscurité relative.

Consommer régulièrement des carottes, ainsi que d'autres fruits et légumes riches en bêtacarotènes fait aussi baisser le risque d'accidents cardiovasculaires.

La carotte possède la propriété de traiter de graves affections intestinales, en cicatrisant et protégeant les parois de l'intestin, évitant même des hémorragies. Ces propriétés cicatrisantes sont également fort utiles dans les cas d'ulcères de l'estomac ou du duodénum.

Elle possède également cette double particularité d'être utile en cas de diarrhée, grâce à ses pectines et à son action antiseptique, et d'être également efficace en cas de constipation en stimulant à la fois les intestins et le foie.
Dans les cas de diarrhée (particulièrement chez les jeunes enfants) la soupe de carotte est un remède très efficace. Elle a également la propriété de fluidifier la bile et est utile dans toutes les affections du foie.

La carotte est efficace dans l'acétonémie, la colibacillose ainsi que dans les rhumatismes et la goutte. Elle augmente la teneur en hémoglobine dans le sang et est donc efficace dans certains cas d'anémies. Tout comme de nombreux autres végétaux ou plantes, la carotte possède une action parfaitement régulatrice. Elle ramène l'équilibre dans l'organe atteint.

La carotte est très intéressante sous forme de jus, car en passant à la centrifugeuse, les fibres se déchirent et libèrent ainsi davantage de bêtacarotène..
Une cuisson légère contribue aussi à libérer le bêtacarotène emprisonné dans les cellules fibreuses.



08/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres