Le poivron

Le poivron

Le poivron est antidyspeptique, anticatarrhe gastro-intestinal, décongestionnant, sudatif...

Ilest riche en vitamines B2, B3, B5, B6, folate, vitamine K, cuivre, manganèse.

Bien qu’il soit utilisé comme un légume, le poivron est en réalité le fruit d’une plante. Il en existe plusieurs variétés qui diffèrent par leurs formes, leurs tailles, leurs saveurs et, surtout, leurs couleurs.
Les poivrons changent de couleur durant le mûrissement : le poivron vert est cueilli avant sa pleine maturité. S’il est laissé sur le plant, il deviendra jaune, puis orange et ensuite rouge à la toute fin de son mûrissement.

Les poivrons rouges sont une bonne source de bêtacarotène. Un seul poivron rouge contient 4 milligrammes de bêtacarotène, soit 40 à 60% de l'apport journalier recommandé.
Le poivron est riche en antioxydants.
Les composés phénoliques sont des substances antioxydantes présentes dans les aliments d’origine végétale. Des flavonoïdes (principalement de la quercétine) ainsi que des dérivés de l’acide hydroxycinnamique ont été quantifiés dans le poivron. Le contenu en flavonoïdes diminue graduellement avec le mûrissement du poivron. Ainsi, il est de cinq à huit fois plus élevé dans les poivrons verts (cueillis avant maturité) que dans les poivrons rouges. Les composés phénoliques sont principalement localisés dans la pelure du poivron qui, heureusement, est couramment consommée.
Caroténoïdes. Les caroténoïdes sont aussi des composés possédant des propriétés antioxydantes. Les caroténoïdes prédominants du poivron vert sont la lutéine et le bêta-carotène. À titre de comparaison, le poivron vert contiendrait respectivement trois et six fois moins de caroténoïdes que le brocoli et l’épinard (pour un poids équivalent).
Le poivron se classe parmi les meilleures sources de vitamine C. Le contenu en cette vitamine augmenterait durant le mûrissement du poivron et serait environ deux fois plus élevé dans les poivrons rouges que dans les verts, qui n’ont pas atteint leur pleine maturité.
L'alliance de vitamine C et de bêtacarotène peut protéger efficacement contre les cataractes.

Cancer. Une attention particulière a été portée aux effets potentiellement anticancer du poivron. En effet, des extraits de poivron ont permis d’inhiber la formation ou l’action de certains composés cancérigènes (comme les nitrosamines) in vitro. De plus, une étude a démontré que la consommation de poivrons et d’autres légumes pourrait diminuer le risque d’être atteint d’une tumeur au cerveau (dont les nitrosamines pourraient être une des causes).



08/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres