Le topinambour

Le topinambour

Le topinambour est nutritif, énergétique, désinfectant, galactogène...

C' est une excellente source de fer, mais également de phosphore, potassium, vitamine B1, B2, B3, B5 et un peu de vitamine E.

Le topinambour (Helianthus tuberosus) est le tubercule d'une plante proche du tournesol. De couleur rosée ou jaune pâle, il possède une forme ovoïde un peu irrégulière.

Le topinambour a pour principale caractéristique une teneur relativement élevée en glucides : 8 à 10 g pour 100 g (alors que dans la plupart des légumes frais, elle ne dépasse pas 3 à 4 g).
Ces glucides présentent l'originalité d'être constitués, pour environ 50 %, par de l'inuline. Cette substance, qui peut être considérée comme un sucre de réserve de la plante, est un fructosane de structure complexe.
On le trouve aussi dans d'autres légumes de la famille de composés, comme les salsifis, les cardons, les artichauts.
L'inuline n'est que faiblement métabolisable dans l'organisme : elle ne peut pas être absorbée au niveau de l'intestin grêle, mais est dégradée par la flore du colon. Comme elle n'est pas (ou pratiquement pas) assimilable, sa valeur énergétique est quasiment nulle. C'est pourquoi l'inuline n'est pas prise en compte dans le calcul énergétique du topinambour : l'évaluation du total calorique se fait sur la base de 50 % restant de glucides.

Le topinambour est particulièrement riche en fibres : avec une teneur de l'ordre de 7 à 8 %, il fait partie des légumes qui en renferment le plus. Il s'agit de molécules glucidiques complexes, non assimilables par l'organisme : elles restent dans l'intestin, dont elles stimulent les contractions et la motilité.



09/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres