L'orange

L'orange

L'orange est tonique, anti-infectieuse, apéritive, nutritive, détoxicante, laxative, diurétique, fluidifiante sanguin.

Il existe 4 grandes variétés d'oranges en culture dans le monde : orange douce, sanguine, Navel, amère.

Particulièrement désaltérante, l'orange contient du potassium en grande quantité. Celui-ci favorise la régulation de l’activité du cœur.
L’orange contient en outre du soufre, du fer et du phosphore dont l’addition équilibre une alimentation trop riche en graisses animales.
Et comme ce fruit ne possède que peu de sodium, il est également conseillé pour les personnes suivant un régime sans sel.
Enfin, le goût acidulé de son jus détient une action stimulante sur la sécrétion de la salive et des sucs digestifs.

Mais le plus connu des ingrédients de l’orange reste sans nul doute la vitamine C. Elle en contient environ 50 mg pour 100g de fruit.
Cette vitamine demeure une garantie essentielle de bonne santé, renforçant le système immunitaire et favorisant la cicatrisation.
Elle aide à l’absorption du fer contenu dans les aliments d’origine végétale, régénère la vitamine E pour qu’elle puisse garder ses propriétés anti-oxydantes une fois ingérée, et prévient la formation de tumeurs cancérigènes.
A noter que la vitamine C en poudre dissoute dans l’eau tiède serait immédiatement détruite par l’oxygène de l’air. Il faut donc mieux consommer la vitamine C à sa source… Mais attention ! Selon Michael Colgan, nutritionniste américain, deux oranges à l’aspect identique peut ne pas contenir un seul milligramme de vitamine C. Alors gare aux contrefaçons.

Une bonne manière de consommer l’orange réside dans son jus : la composition de ce jus est quasiment identique à celle du fruit, sans la cellulose et quelques fibres éliminées lors de la fabrication. Conservé dans de bonnes conditions au réfrigérateur, le jus peut garder jusqu’à 90% de sa vitamine C au bout d’une semaine. Même si elle est amère, l’écorce de l’orange a des propriétés toniques, digestives et efficaces contre la neurasthénie.
Enfin, la pectine de l’orange favorise la diminution des plaques athéromateuses contenues dans les coronaires des personnes souffrant d’athérosclérose, inversant du même coup l’évolution de la maladie.



08/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres