La pomme de terre

La pomme de terre

La pomme de terre est nutritive, énergétique.
Son jus est diurétique, émollient, antispasmodique, adoucissant des muqueuses digestives...

Elle est riche en vitamines C (environ 25 milligrammes pour 200 grammes de pomme de terre) et B1, en magnésium et en fer.
Riche en fibres, elle facilite grandement la digestion.
La plupart des minéraux et des vitamines contenus dans les pommes de terre se trouvent dans la peau ou juste sous celle-ci.
La vitamine C disparaît graduellement avec le temps; ainsi, après 3 mois d'entreposage dans l'obscurité à 12 °C, il n'en reste que 68% et après 6 mois, il n'en reste plus que 50%. Cette perte de vitamine C est de l'ordre de 40% au cours des 2 premiers mois d'entreposage; elle ralentit et se stabilise par la suite à partir du septième mois d'entreposage.

La pomme de terre est alcaline et aide à purifier l'organisme, anti-ulcère, anti-brûlure. Lorsque l'on se brûle, mettre vite 1 tranche de pomme de terre sur la brûlure.
Un cataplasme de pomme de terre est efficace pour soigner entorse et contusion.

Le jus de pomme de terre (biotta) est calmant, adoucissant et cicatrisant des muqueuses digestives, diurétique, et antispasmodique.
Il est d'une grande efficacité contre les ulcères gastriques et duodénaux, les gastrites, les troubles de la digestion, le diabète et la présence de sucre dans les urines.

La pelure de pomme de terre contient une substance anticancéreuse appelée l'acide chlorégénique.
Cette substance permet aux fibres de la pomme de terre d'absorber les benzopyrènes, agents potentiellement cancérigènes présentes dans les aliments fumés.
L'acide la pomme de terre réagit avec la substance cancérigène à laquelle il se lie, formant ainsi une molécule trop volumineuse pour pouvoir être absorbée dans l'organisme.

La pomme de terre est une bonne source de potassium, ce dernier atténue l'effet stimulant du sel sur la pression artérielle.

les pommes de terre contiennent beaucoup d’antioxydants – ces molécules qui nous protègent des radicaux libres impliqués dans plusieurs maladies –, dont l’acide chlorogénique, l’acide caféique et l’acide férulique.

Manger une pomme de terre au four avec la pelure avant le coucher permettrait d’équilibrer les neurotransmetteurs du cerveau.
Les glucides à index glycémique élevé, comme ceux de la pomme de terre, n’ont pas que des effets néfastes : ils augmentent la biodisponibilité du tryptophane et stimulent la fabrication de sérotonine dans le cerveau, l’hormone associée au sentiment de détente et de bien-être

Une vielle recette
Anciennement, les femmes avaient l'habitude de conserver l'eau de cuisson des pommes de terre. Avant d'aller danser, pour avoir le pied léger jusque tard dans la soirée, elles faisaient tiédir cette eau de cuisson et s'en servaient comme bain de pieds pendant 10 à 15 minutes.
Point n'est besoin de vouloir aller danser pour reprendre cette vieille coutume car les pieds réclament toujours notre attention. En plus d'être relaxante, cette eau a la propriété de calmer, rafraîchir et revigorer les pieds.

Les pommes de terre doivent être conservées à l’obscurité. Exposées à la lumière, elles produisent des alcaloïdes toxiques (solanine et chaconine) qui se manifestent par des taches vertes. De goût amer, ces alcaloïdes peuvent, à petite dose, causer des crampes d’estomac, des maux de tête ou de la diarrhée; à forte dose, ils peuvent affecter le système nerveux.

La conservation doit se faire au sec, pour éviter que l’aliment ne germe. La chair des pommes de terre germées contient 100 fois plus de solanine. Elles lles sont toxiques.



08/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres