Les clés de l'entretien

2. Les clés de l’entretien

Vérifiez le niveau
Tout le monde ne le sait pas, mais la batterie contient de l’électrolyte, un liquide composé d'eau et d'acide sulfurique. Et une batterie avec un niveau d’électrolyte insuffisant donnera des signes de faiblesse. Pour vérifier son niveau, il suffit d’ôter les bouchons ou la barrette de fermeture des trous de remplissage. Faites levier avec un tournevis si nécessaire. Il faut pouvoir vérifier que le liquide recouvre tous les éléments de la batterie, à savoir les plaques de plomb. Le niveau d’électrolyte doit dépasser les plaques d’environ 1 à 1.5 cm.
Faites l’appoint
Si un ou plusieurs éléments ne baignent pas dans l’eau, il faut faire l’appoint. En théorie, avec de l’eau distillée ou déminéralisée uniquement. Mais si votre batterie est totalement vide, n’hésitez pas à ajouter un peu d’eau. Ce sera moins grave que de continuer à rouler dans ces conditions. Attention ! Ne jamais rajouter d’acide sulfurique spécial batterie qui sert uniquement à remplir une batterie neuve livrée sèche.
N’oubliez pas enfin que certaines batteries sans entretien ne permettent pas de faire cette remise à niveau. Les bouchons sont scellés.
Nettoyez les cosses
Un léger dépôt de sulfate (ressemblant à du calcaire) entre la cosse et la borne de la batterie suffit pour limiter l’intensité du courant. Cela peut même empêcher le démarrage de la voiture par temps froid. Une brosse métallique ou du papier de verre fin permettent d’éliminer facilement ce résidu blanchâtre. Si ce n’est pas suffisant, pensez à remplacer les cosses.
Pensez également à serrer la bride qui maintient la batterie. Plus stable, elle ne risquera pas de bousculer les plaques de plomb et donc de mener au court-circuit d'un des éléments.
Graissez les cosses
Après nettoyage, enduisez avec de la graisse universelle, les cosses et la protection en plastique vert ou rouge. Vous retarderez la formation du sulfate. Attention ! Cette opération ne doit se faire qu’une fois les cosses serrées. Elle ne doit en rien empêcher le contact électrique entre les cosses et la borne.
Placez des rondelles anti-sulfate
Si votre batterie a tendance à « sulfater », vous pouvez lui mettre des rondelles pour éviter la formation de cette substance. Elles isolent les cosses et les bornes des émanations gazeuses et des fuites d’acide à l’origine de la formation de sulfate.
Protégez le bac à batterie
Il arrive que le support métallique subisse les attaques acides de la batterie. En cas de dégradation, enlevez la batterie puis grattez et éliminez la rouille qui se trouve sur le bac. Repeignez enfin le bac avec de l’antirouille.
Vérifiez l’alternateur
Si vous avez suivi tous les conseils de Caradisiac et que votre voiture toussote malgré tout, jetez un coup d’oeil sur le démarreur. Il peut être à l’origine du mauvais fonctionnement de la batterie. A l’aide d’un voltmètre, mesurez la tension aux bornes de la batterie. Moteur arrêté depuis plusieurs heures, votre batterie doit indiquer entre 12,5 v et 12,7v si elle est bien chargée. En dessous de 11,7 v, elle est à plat.
Si vous faites ce contrôle moteur en marche, l’alternateur doit afficher entre 14 v et 14,7 v. En deçà il ne fonctionne pas. Au delà il charge trop. Il convient de vérifier l’état de son régulateur. N’hésitez pas alors à consulter un spécialiste.


07/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres