repérer des amortisseurs défaillants

Repérez des amortisseurs défaillants Les-risques-50356.jpg

En roulant
Si à chaque virage pris un peu rapidement votre voiture "tangue" comme une 2 CV, il y a de fortes chances pour que vos amortisseurs soient asséchés. Pour en avoir le cœur net, allez sur un parking désert et prenez quelques courbes rapides.
Si lors d’un freinage appuyé, la voiture pique sérieusement du nez au point que vous avez l ‘impression que les roues arrière vont décoller du sol. Pas de doute, les amortisseurs sont à changer.
Si les roues avant (sur une traction) patinent à la moindre accélération sur sol sec. Là encore vous devrez investir.
Méfiez-vous si votre voiture joue les " yo-yo " à chaque passage de ralentisseur et si lorsque vous effectuez un dépassement sur autoroute, elle se fait plus sensible au déplacement d’air latéral, notamment provoqué par le dépassement des camions.
De visu
Montez votre voiture sur un cric, regardez si le corps de l'élément n’est pas couvert d'huile. Vérifiez également que la tige de l’amortisseur ne présente pas d’oxydation ou de déformation, synonymes à terme de détérioration des joints et de fuite d’huile. Les Silentblocs ( petits blocs de caoutchouc situés à l’intérieur des fixations pour absorber les vibrations) ne doivent pas être craquelés ou anormalement déformés. Enfin, regardez de près l’état de vos pneus. Une usure irrégulière sur la bande de roulement peut témoigner d'un défaut d'amortissement. Le pneu tenant moins bien sur le sol lors des freinages se met à décoller et à rebondir ce qui entraîne une usure partielle (dite en facettes) à chaque fois que la gomme reprend contact avec le sol.


07/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres