Style de conduite et usure

Style de conduite et usure

La durée de vos amortisseurs ne sera pas identique, que vous rouliez tranquillement sur des routes urbaines ou péri-urbaines, ou que vous soyez adepte de la conduite sportive sur des chemins de montagne. Dans le premier cas, vous pourrez utiliser les mêmes pendant près de 70 000 km sans aucun souci. En revanche les " pilotes " devront les changer tous les 35 ou 40 000 km.
Attention ! L’usure des amortisseurs est progressive. Donc difficilement détectable. D’autant que tout conducteur tend à adapter sa conduite à l’état de sa voiture. C’est la force de l’habitude. Un piège. Pour le combattre : prenez de temps en temps le volant d’une voiture identique à la vôtre, mais plus récente. Demander à un ami de conduire sa propre auto peut également être un bon moyen de connaître son état.
Pour les voitures à suspension hydropneumatiques (Citroën) ou pneumatiques (MGF, certaines Austin et Audi All-road Quattro) le critère de base est la pression d'air ou d'azote dans les sphères. Une pression insuffisante dégrade fortement le comportement de l'auto, généralement celle-ci perd alors toute faculté d'amortissement et l'auto " talonne " en permanence. Celle-ci vient de la porosité naturelle des membranes. Leur durée de vie peut dépasser les 100 000 kilomètres sans avoir à faire d'interventions.


07/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres