Le navet

Le navet

Le navet est nutritif, reminéralisant, émollient, pectoral, diurétique.

Légume de la famille des crucifères, on en connaît différentes espèces de nacet, en particulier : le navet d'automne, plutôt cultivé dans les régions nordiques, le navet précoce (parfois dits "navet de mai") qui est aujourd'hui le plus courant et le navet "pygmée", au goût très relevé.

Il est riche en vitamine C, potassium, calcium, fer, zinc, cuivre.

Il contient des hétérosides soufrés en grande quantité (40 mg/100 g). Ces substances, si elles ont le désavantage de le rendre assez indigeste pour les intestins sensibles, ont cependant des propriétés anticancérigènes. Ainsi une consommation régulière de légumes crucifères - navet, chou et rutabaga - permettrait de réduire significativement les risques de cancer du sein, des poumons et de l'estomac.

Les feuilles de navet sont parmi les meilleures sources de lutéine et de zéaxanthine, deux composés antioxydants de la famille des caroténoïdes.
La lutéine et la zéaxanthine s'accumulent entre autres dans la macula et la rétine de l'oeil, le protégeant ainsi d'un stress oxydatif qui pourrait lui causer des dommages.
D'ailleurs, la consommation régulière de lutéine et de zéaxanthine est associée à un plus faible risque de dégénérescence maculaire et de cataracte, deux maladies de l'oeil.
On commence aussi à penser que ces composés pourraient aider à prévenir certains cancers, notamment ceux du sein et du poumon, et contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires.



08/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres