Le yeti

Le yeti

Sommaire

I le yeti
II Mystère dans la forêt tropicale

 

I Le Yeti

Le plus célèbre des étranges hominidés est l'abominable homme des neiges ou Yeti. Ses traces ont souvent été trouvées au Népal, en Inde et au Tibet, parmi les neiges éternelles de l'Himalaya.

L'un des premiers Occidentaux à mentionner le Yeti fut un officier de l'armée anglaise du nom de L. Waddell. En 1889, sur un sommet nord-est du Sikkim, il vit des empreintes de pieds dans la neige.
Le problème c'est que le style de créatures décrites, devraient plutôt vivre en forêt des hautes vallées, car à de telle altitude, il leur serait assez difficile de trouver assez de nourriture.

Selon les différents témoignages, différentes tailles de pieds furent trouvées, parfois des traces plus grandes que celles d'hommes et parfois plus petites. Idem pour les descriptions physiques. Ce qui semblerait signifier qu'il existe différentes sortes de créatures...

Les Sherpas ont toujours parlé de 2 sortes de bêtes avec des noms différents. Le dzu téh un animale de forte stature marchant à 4 pattes et ne se redressant que pour courir. Ils sembleraient que ce soit un grand ours noir de l'Himalaya, espèce relativement commune. Pour l'autre bête, plus petite, et évoluant sur les hauteurs, les Sherpas utilisent 2 noms : mét-téh pour homme-bête. L'autre le yéh-téh signifie animal vivant dans la montagne. D'après les Sherpas ce type d'animal vit en lisière de forêt et ferait la taille d'un homme. Selon les descriptions, il a une tête en pointe et de longs bras pendant jusqu'à ces genoux.

Conclusion
Aucun cadavre jamais découvert, juste des empreintes de pieds... le mystère reste ouvert, mais il semblerait difficile de croire en son existence.

 

II Mystère dans la forêt tropicale

A l'issue de leur aventure dans les forêts de Colombie et de Venezuela en 1920, le géologue suisse François de Loys et son expédition racontèrent avoir été attaqués par un couple de créatures simiesques, dont ils abattirent l'un des membres.
Cet animal fut photographié, sur un bidon d'essence (photo de gauche). Il mesure 1,50m soit 45 cm de plus que le plus grand singe d'Amérique. Dix ans de recherche n'ont rien précisé sur la nature exacte de la bête. D'autres expéditions furent réalisées pour retrouver des spécimens identiques, sans résultats, mais une équipe italienne trouva des témoignages concordant avec ceux du suisse, sur une créature de ce type observée en Guyane britannique.

 



07/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres