Les monstres marins

Les Monstres Marins

 

Sommaire :

I. LochNess
I.1 Présentation du lac
I.2 Observation
II. Calmar géant

 

I - LochNess

I.1 Présentation du Lac

Nessie, le fameux monstre du LochNess. Le lac du LochNess est niché au coeur de la Haute-Ecosse parmi un relief accidenté de montagnes, de forêts et de lacs qui l'entourent de partout. Il s'étend sur 39 km de long et à peine de 1,5 km de large. Cependant en quelques endroits sa profondeur atteint les 200m et en fait le 3ème réservoir d'eau douce d'Europe. Ses eaux glaciales et opaques abriteraient un monstre fabuleux.

I.2 Observation

Les annales ne mentionnent pas ni qui et ni quand fut observés pour la première fois le monstre. Les génies des eaux et autres entités similaires font parties es légendes de Haute-Ecosse.
On raconte qu'en l'an 565, un missionnaire irlandais saint Colomba, rencontra le long de la Ness des villageois qui ensevelissait la victime, mutilé, d'un monstre. Ce même saint aurait sauvé une personne qui allait se faire attraper "par une très vilaine bestiole, une sorte d'énorme grenouille". Cela fait beaucoup de coïncidence pour un même homme... Cependant ces évènements ne semblent pas s'être déroulés au Loch Ness même.

Jadis les Ecossais appelaient ces créatures : kelpies, chevaux-démons, taureaux-démons ou simplement mauvais génies.

L'une des 1ères apparitions à l'époque moderne, date de 1880. Duncan McDonald, un saisonnier chargé de la batellerie, inspectait l'épave d'un canot quand il fit signe pour qu'on le remonte à la surface. Livide et tremblant, il raconta avoir vu un monstre dans l'eau trouble. Et il décrit avoir vu "un petit oeil morne et lugubre".

Depuis on dénombre quelques 3000 témoignages d'observations du monstre. Même un prix Nobel de chimie, Richard Syne, vit la bête en 1938.

Malgré tous ces témoignages pour seule preuve de l'existence d'un tel monstre, on ne trouve que des photos ou des films flous.

 



II - Calmar géant


Un nouveau type de calmar a été trouvé. Il mesure 7 mètres de long. Il a été vu dans les eaux profondes de différents océans, d'après un article du journal anglais Science du 21 décembre 2001. Les océans couvrent 2/3 de la surface de la terre, et les scientifiques ont encore de nombreuses formes de vie à découvrir !
Les calmars ont été vus plusieurs fois au cours des dernières années dans le Golf du Mexique, l'océan Atlantique, l'océan Indien et l'océan Pacifique dans des profondeurs allant de 2000 m à 4000 m.
Les tentacules du calmar sont plus longs que ceux des calmars habituels et sont positionnés de manière différentes.

 



07/03/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres